Alexandre Bordellier

Alexandre BORDELLIER
Ingénieur Supply Chain et Gestion Industrielle

logo_thales

La méthodologie CONWIP a été déployée chez Thales au sein des activités systèmes de mission de défense dans un environnement de réparation techniques : petits flux, large gamme de produits, difficulté à développer la polyvalence, flux d’arrivée erratiques, temps gammes très variables…

Dans ce contexte, WipSim nous a beaucoup aidé dans le dimensionnement des boucles CONWIP, qui n’est pas aisé tant l’environnement et les contraintes sont instables.

Par ailleurs, l’atout de l’outil WipSim réside dans le fait qu’il permet de modéliser rapidement le comportement d’une ligne fonctionnant en CONWIP, et ce de manière suffisamment précise et probante pour effectuer des analyses d’impact paramétriques de la ligne (changement de ressources, amélioration de la variabilité d’une étape de gamme, développement de la polyvalence…).

Le projet

Le passage des lignes de réparation en fonctionnement CONWIP s’inscrit dans une volonté forte de réduction des temps de cycle de réparation. Pour cela, l’idée était de passer dans une logique de réduction d’encours, et donc de flux tiré, tout en maintenant la souplesse qui permette d’occuper de manière optimale nos ressources, et ce malgré la très forte variabilité intrinsèque à nos processus de réparation.

Le CONWIP était alors tout indiqué. 4 jours de mise en place en moyenne pour une ligne, incluant une journée de formation pour les différents acteurs de la ligne, et une phase de rédaction des standards de fonctionnement du tableau et de restitution par l’équipe du travail effectué. L’équipe est bien sûr mise à contribution à 100% sur un chantier de ce type, et c’est bien elle qui construit le tableau de pilotage visuel associé au pilotage des flux en CONWIP.

Les résultats : -20% de temps de cycle gagnés sur le premier chantier effectué, mais surtout des gains qualitatifs : une équipe qui a complètement adhéré à la méthode, motivée, et un manager qui dispose d’un outil de pilotage de son activité très efficace (remontée d’anomalies, planification, ordonnancement…). A l’issue du premier chantier pilote, le CONWIP a été déployé avec l’appui de WipSim sur l’ensemble des lignes de réparation de Thalès SAS.