SUCCESS STORIES
NOS CLIENTS TÉMOIGNENT

Une mission est pleinement réussie quand les objectifs de performance industrielle sont atteints et que notre client est autonome pour utiliser les nouveaux outils mis en place.

Voici quelques témoignages client sur des projets de pilotage de flux et d’amélioration de performance.

Ils sont représentatifs des missions que nous menons dans différents types d’activités, aussi bien en PME qu’en ETI et en très grandes entreprises.

BOLLHOFF SNEP

Division par 2 des en-cours et des délais de traversée dans l'Aéronautique

Manufacture Horlogère en Suisse

Des temps de traversée divisés par 5 en Horlogerie

THALES

Intégration d'un tableau digital de pilotage dans un atelier de réparation électronique (MRO), pour améliorer la gestion des délais.

SAFRAN ELECTRONICS & DEFENSE

Piloter en Conwip digital une unité mécanique de plus de 100 compagnons

AMV MECA

Le client au centre de l'atelier de production de lames industrielles.

SUDELEC

Améliorer le pilotage de fabrication de cartes électroniques.

SBS FORGE

Comment un tableau digital booste la performance industrielle d’une forge d'un siècle d'expérience.

DASSAULT AVIATION

Comment DA pilote en Conwip la fabrication de ses commandes de vol.

Quel retour sur investissement ?

A l’issue d’un chantier d’optimisation des flux avec WIPSIM, les gains réalisés sur les en-cours sont compris entre 20 % et 60 %, les délais étant réduits dans les mêmes proportions.

Ainsi, la réduction des en-cours dégage une trésorerie qui dépend du coût des pièces, mais qui est chaque fois bien supérieure aux coûts du chantier.

Un chantier d’amélioration des flux est donc autofinancé en trésorerie.

De plus, les gains annuels de compétitivité sont généralement très supérieurs aux coûts de mise en œuvre, et le ROI est donc inférieur à 1 an.

Un exemple de ROI en Mécanique

Voici le cas réel d’une entreprise de mécanique où nous avons installé un système de pilotage en flux tiré Conwip.

La fabrication comporte une vingtaine d’étapes internes dont débit, forge, tournage, rectification, fraisage, ébavurage, montage, contrôle et opérations de traitement thermique sous-traitées.

Le chiffre d’affaires annuel est de 10 M€ et les délais de traversée sont de 40 jours ouvrés. La mise en place d’un flux tiré Conwip a permis de réduire les délais de 30 %, c’est-à-dire de passer à 28 jours.

Coûts :

Le coût du projet Conwip pour l’entreprise est de l’ordre de 25 K€. Cela comprend l’analyse des flux, le calcul par simulation du nombre de tickets et des indexes vert orange et rouge, le maquettage du tableau Conwip, et la formation des futurs utilisateurs. Cette dernière partie est éligible au titre de la formation.

Gains en trésorerie :

La valeur de l’en-cours est de 1 M€. Sa réduction est proportionnelle à la réduction du délai soit -30 %. Cela dégage 300 k€ euros de trésorerie. Le projet Conwip est donc très largement autofinancé en trésorerie.

Retour sur Investissement :

Le gain de productivité attribué au Conwip est ici de +3%. Il prend en compte la réduction des heures supplémentaires et la baisse de l’appel à l’interim. Sur une masse salariale d’atelier de 1 M€, cela donne un gain annuel de 30 K€. Le projet est donc rentabilisé en moins d’un an, et génère 30 k€ de bénéfices chaque année suivante.

Ce chiffre de +3 % de productivité est une limite basse prudente. Nous avons atteint des gains de +30 % de productivité sur des lignes de composants mécaniques de précision.

Par ailleurs il faut ajouter toute une série de gains non chiffrables : réduction des retards de livraison, diminution des délais de commande, meilleure réponse aux fluctuations de la demande, réduction des rebuts par détection plus rapide, raccourcissement des délais de mise sur le marché des nouveaux produits, …